Qui suis-je ?

Pourquoi ?

Pourquoi ai-je choisi de devenir coach professionnel ? Pour contribuer, à mon échelle, à rendre le monde meilleur en accompagnant les personnes à s’aligner avec elles-mêmes, leurs valeurs, ce qui fait sens pour elles, les autres…

Mon parcours

Je me suis orienté vers des études scientifiques (classes préparatoires, École polytechnique, ENSEEIHT) qui m’ont mené sur Toulouse. 15 années professionnelles variées : que ce soit par les fonctions exercées (ingénieur, chef de projet, manager, expert) ou les types de structures (université aux États-Unis, grand groupe industriel, PME de 20 personnes, secteur public et privé) ou encore les secteurs d’activité (informatique, spatial, recherche, communication, achats, juridique). Malgré mon fort engouement, mon implication et mes réussites pour chacun de ces postes, je sentais bien que cette façon de travailler ne me convenait pas… trop d’absurdité, trop de lourdeur, trop de « masques ».

Ma reconversion

En 2012, après une grande remise en question professionnelle, j’ai découvert le coaching, d’abord en bilan de compétences, dans les livres, puis étant moi-même accompagné, coaché sur une année. En 2016, j’ai quitté le CNES pour me consacrer entièrement à ma formation professionnelle « Coach & Team » ; une formation exigeante, humaniste, dans la durée, centrée sur l’entraînement et qui développe une construction identitaire. Depuis le début de cette formation, avec mon accompagnement en thérapie et en sophrologie, je me sens pleinement aligné et congruent.

Mes centres d’intérêts

Je suis très joueur : j’adore les jeux de société (pas le Monopoly, mais les jeux plus récents, rapides, stimulants, d’ambiance…), les jeux vidéo (PS4), le billard, la musique (j’ai chanté en chorale gospel, joué de la guitare et chanté dans un groupe de rock), les jeux de mots, etc. Même dans mon travail, on m’a souvent dit « Loïc, ce que j’aime chez toi, c’est que tu es très sérieux, mais sans jamais te prendre au sérieux ». J’aime les gens, la psychologie, rire, la légèreté de la vie, les soirées à refaire le monde, le windsurf, jardiner…

Et vous…

qui êtes-vous ? Derrière nos masques et nos blessures, nous avons tous un Prince ou une Princesse qui ne demande qu’à s’exprimer, s’épanouir, vivre pleinement… J’ai hâte de rencontrer le vôtre ou la vôtre !